Aller au contenu principal
Gérard Blanchard
Gérard BLANCHARD

Vice-président(e)

Elu(e) de Charente-Maritime(17)

Logo Parti socialiste et apparentés
Biographie

Neuvième vice-président
Chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche

 

Né en 1962 à Limoges, Gérard Blanchard est élu pour la première fois en décembre 2015. Conseiller régional, il devient vice-président délégué à l’enseignement supérieur et à la recherche, fonction qu’il définit comme le prolongement de son engagement. Sa motivation ? «L’engagement collectif, le travail en équipe et la réflexion stratégique». Gérard Blanchard l’avoue : la réforme territoriale, avec la reconfiguration des régions, a été l’élément déclencheur de son engagement pour ce mandat, lui qui ne s’était jamais frotté au suffrage universel.

Avec une longue expérience de responsabilités diverses à la tête d'établissements publics, Gérard Blanchard a de solides compétences à mettre au service de la collectivité. Universitaire de haut niveau, il a notamment travaillé pour l'Université d'Austin (Texas) et a été chercheur au CNRS, spécialisé en écologie marine, avant de créer et diriger un laboratoire de recherche pluridisciplinaire à l'Université de La Rochelle. Il accède ensuite à la présidence de l'Université de La Rochelle, qu’il exerce pendant 8 années tout en assumant une vice-présidence de la conférence française des présidents d'université, postes auxquels il renonce en février dernier pour se consacrer pleinement à sa nouvelle fonction de vice-président de la région Nouvelle-Aquitaine.

Père de trois garçons de 17, 20 et 24 ans (tous étudiants) Gérard Blanchard est particulièrement intéressé par l'innovation, sous toutes ses formes, comme facteur de développement social et économique, technologique et sociétal.

Il nous fait part de ses objectifs et priorités pour ce mandat :

«Je souhaite contribuer à la création d'un nouvel espace régional de l'enseignement supérieur et de la recherche, en lien étroit avec l'innovation et le développement économique. Cet espace doit jouer un rôle de premier plan au niveau national, en pleine restructuration avec l'émergence de pôles de visibilité mondiale. Trois priorités essentielles :

  • la définition d'un réseau universitaire régional (universités, grandes écoles, organismes de recherche) structuré et équilibré, ouvert sur l'extérieur
  • l'harmonisation des politiques d'accompagnement à la recherche et à l'enseignement supérieur mises en œuvre dans les trois anciennes régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes
  • l'émergence de nouveau secteur d'excellence, notamment dans le domaine de la croissance bleue.»

 

 

 

Commission
  • Commission permanente
  • 8 - Enseignement supérieur, recherche
Groupes inter-assemblée
  • Enseignement supérieur - recherche