Aller au contenu principal
  1. Agriculture et agroalimentaire

Notre région, 1ère ferme d’Europe

Présente au cœur de notre identité, notre agriculture façonne les paysages et contribue au dynamisme de notre région, dont elle est la 1ère économie avec 11 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Ce leadership agricole, agroalimentaire, forestier et maritime est marqué par une grande diversité. La démarche régionale consiste à valoriser et conforter la puissance de son agriculture, de sa pêche et de sa forêt. Pour cela, la Région agit en complémentarité avec les fonds européens, dont elle assure la gestion depuis 2015 (fonds FEADER et FEAMP).

Sommaire
  1. L’installation et la transmission des exploitations
  2. L'innovation pour amélioration la compétitivité et de la durabilité des entreprises
  3. Le développement de l’agriculture biologique
  4. La structuration des filières
  5. La promotion et la qualité des produits
  6. Le respect de l’environnement
  7. L’agroalimentaire, un secteur industriel de 1er plan

L’installation et la transmission des exploitations

Le renouvellement des générations est un enjeu majeur, et la Région se mobilise pour lever les freins à l’installation et accompagner la transmission des exploitations : accès au foncier notamment via le Fonds d’acquisition du foncier agricole créé en 2014 en Limousin, création d’entreprises, guichet unique de conseil pour l’installation, aides financières au démarrage (Dotation Jeune Agriculteur, prêt d’honneur).

La Région accompagne également les jeunes via sa compétence Lycées. Elle est la 2ème Région de France pour la formation des futurs agriculteurs, avec 21 000 élèves et 112 établissements d’enseignement agricole.

L'innovation pour amélioration la compétitivité et de la durabilité des entreprises

© Alban Gilbert

L’agriculture régionale est à la pointe de l’innovation, et le soutien de la Région permet de poursuivre le développement d’une agriculture de haut niveau. Plus responsable, notre modèle agricole peut surtout se renouveler et trouver dans l’innovation un facteur-clé de rentabilité :

  • En innovant pour développer de nouvelles pratiques agricoles, notamment en faveur de l’agriculture de précision, de la réduction de l’utilisation des pesticides;
  • En innovant pour faire face aux défis environnementaux, comme le changement climatique et les risques naturels;
  • En développant les pôles d’excellence soutenus par la Région, acteurs clés de la recherche, de la formation, et de l’animation des filières;
  • En s’associant aux projets de Partenariat Européen pour l’Innovation et de Living Lab sur la viticulture.

Le développement de l’agriculture biologique

© Guillaume Bonnaud

La Nouvelle-Aquitaine est la 2ème région bio de France, grâce à nos 4 200 exploitations, avec une grande diversité de productions : fruits, légumes, vins, viandes, lait, céréales. En 2015, les surfaces bio ont progressé de près de 20% et représentent aujourd’hui 165 000 ha. Afin de poursuivre et amplifier cette dynamique, la Région agit pour faire grandir la filière bio et répondre à la demande croissante des consommateurs.

La structuration des filières

© Alban Gilbert

La Région accompagne l’ensemble des filières, avec notamment une action de soutien aux filières d’élevage (élevage bovin et élevage avicole suite à l’épisode de grippe aviaire), et aux agriculteurs touchés par la sécheresse de 2015.

La promotion et la qualité des produits

© DR

La Nouvelle-Aquitaine est la 1ère région de France pour la qualité des produits, avec 157  signes de qualité : labels, appellations, … Ce leadership s’appuie sur un riche patrimoine gastronomique, des savoir-faire de terroirs reconnus, et des produits emblématiques (foie gras de canard, beurre Charentes-Poitou, jambon de Bayonne, pommes du Limousin, vins de Bordeaux, cognac, pruneau d’Agen, huîtres Marennes-Oléron, fromages, veau et bœuf du Limousin, asperges de Blaye…)

Le respect de l’environnement

© Guillaume Caumes

La Région incite les exploitations agricoles à limiter leur impact sur l’environnement, en poursuivant le programme AREA (Agriculture Respectueuse de l’Environnement), en accompagnant les exploitations pour la certification Haute Valeur Environnementale, en mobilisant les fonds européens qui ont fait de l’environnement une des priorités, et en modernisant les pratiques agricoles. La gestion de l’eau et le respect de la biodiversité font partie des priorités.

L’agroalimentaire, un secteur industriel de 1er plan

L'agropole d’Agen comprend notamment une technopole agro-alimentaire © Alban Gilbert

Dans le secteur agroalimentaire, la Région agit pour la performance des entreprises, leur développement local et international, et apporte son soutien aux projets d’entreprise axés sur la compétitivité.

En particulier, elle met en œuvre le plan transversal Usine du Futur, pour des usines compétitives, humaines et respectueuses de l’environnement. S’y associent l’engagement régional pour la performance énergétique des entreprises, et le développement des innovations (notamment via le pôle de compétitivité Agri Sud-Ouest Innovation).

Le développement des circuits courts est également soutenu dans le cadre de la démarche régionale.

Chiffres clés
Lien utile:

agreste.agriculture.gouv.fr